Mais le plus étonnant, c’était de voir mon poids descendre sans même me focalisé dessus.

 

Je pense que la clé ce fut de pouvoir manger à ma faim, tous ces aliments qui regorgent de véritables nutriments et dont le corps a toujours eu besoin mais que j'avais ignoré depuis mon enfance.

 

Nous avions pris les habitudes alimentaires de nos familles et de ce que nous avions appris à l'école avec la pyramide alimentaire.

Mais cela ne s'avère pas être optimisé.

 

Grâce à la nutrition, nous avons appris et surtout nous avons pu faire nos propres expériences nutritionnelles. Nous avons pu valider ce que nous avions appris et nous nous sommes plongé dans la compréhension de ce que la nutrition peut faire pour nous.

 

Nous avons appris et constaté que l'alimentation classique est très acidifiante pour le corps. De ce fait le pH du corps en général devient acide et une corrosion se développe au fur et à mesure et les cellules, les organes, les tissues et les os se détériorent plus ou moins vite.

 

Nous avons pu voir et constater que certains aliments créent de l'inflammation et le corps se défend. Cela nous prend de l'énergie et le corps à tendance à grossir à cause de ce phénomène.

 

D'un autre coté, des aliments causent une réaction du système immunitaire, qui se met à créer des mucus. L'accumulation de mucus dans notre corps cause deux phénomènes:

- d'une part cela cause l'hypothyroïdie, ce qui est un dérèglement du fonctionnement de la thyroïde qui provoque un dérèglement hormonal, ce qui engendre la prise de poids.

- d'autre part, l'accumulation de mucus dans l'intestin crée de la plaque mucoïde, qui bouche les intestins et qui cause de la malabsorption. Ce qui se traduit par un état de famine dans le corps, car les cellules ne sont pas bien nourries et elle réclament leur carburant. Du coup on est constamment en état de faim car l’absorption ne se fait pas suffisamment.

 

D'autres aliments de la pyramide alimentaire sont également porteurs de toxicité. Des cellules grasses se forment pour nous protéger de ce poison et ainsi nous accumulons de la graisse.

 

Les aliments industriels sont souvent une accumulation de ces trois phénomènes précités et ils dérèglent le bon fonctionnement du corps. Induisant un vieillissement prématuré, des douleurs que l'on dit être normal avec l'âge. 

Nous avons découvert qu'il est possible de vivre vieux et en parfaite santé, jusqu'au bout. Sans douleur d'articulation, sans maladie dégénérescente et sans problème de poids.

 

Ma perte de poids fut lente, celle de Sabine fut très rapide. Sabine n'avait jamais eu de problème de poids avant 2006.

 

Pour ma part, j'ai pu constater que j'ai perdu du poids, puis cela s'est arrêté. Alors je me suis questionné encore plus. 

 

Plus de recherche, plus de questionnement, et là des réponses venaient. Je les mis en pratique et je constatai leur validité.

 

Je perdais ainsi un peu plus de poids et je faisais un nouveau plateau.

 

Puis je me questionnai et de nouvelles réponses venaient et je les testai.

 

Encore de la perte de poids, puis un nouveau plateau.

 

En fait, j'avais accumulé plusieurs problèmes. Et comme je voulais trouver les véritables causes. Et que je ne trichais pas en faisant un régime ou du sport, j'ai pu faire mes propres expériences en conscience.

 

Voici un peu les véritables causes de mes (anciens) problèmes d'obésité:

 

Le manque d'amour maternel : je suis venu au monde par accident (le préservatif avait une fuite), et je n'étais pas désiré par ma mère. Je l'ai su vers mes 10 ans. Il a fallu que je travaille sur ce manque. J'ai pardonné ma mère complètement et je sais que j'ai choisi mes parents et les défis qui venaient avec.

 

Le stress intra-utérin : ma mère était stressée que je vienne au monde, je sais qu'ils avaient des difficultés financières qui leur ont causé beaucoup de stress tout au long de mon enfance. Là aussi j'ai appris à pardonner mes parents, et les personnes qui les ont influencé à stresser à propos de l'argent.

 

L'identification: quand je perdais du poids je ne me sentais pas bien car je m'étais identifié à une personne de forte corpulence. Il a fallu que je fasse un travail de dés-identification et d’acceptante de ma nouvelle enveloppe corporelle. A force d'entendre mon entourage m’appeler "bouboule", "nono, ou "le gros", mon subconscient s’identifiait à un gros.

 

La peur de devenir attirant : Oui, vraiment ! J'avais peur de plaire à trop de personnes et de ne pas réussir à rester fidèle à ma partenaire ! Étrange peut-être. Mais comme je n'avais jamais été maigre sur une longue période de temps, mon mental me jouait des tours et il créa cette peur. Il a fallu que je travaille sur cette peur et que le me transforme en amour.

 

La haine : J'avais de la haine pour mon corps. On m'avait conditionné à rejeter mon corps. Hors ce n'est qu'un conditionnement. Un jugement. Cela causait un conflit dans mon corps. Mes cellules avaient besoin de mon amour et non de ma haine.

 

Aujourd'hui, je vois le corps comme une "machine" intelligente, qui a des lois à suivre. Des lois universelles. Je vois que ce que nous sommes vraiment c'est la conscience qui observe la vie qui se déroule sous nos yeux, et qui observe les réactions que nous avons, et qui observe les pensées. Nous ne sommes ni le corps, ni nos pensées.

 

Cliquez ici pour lire la suite... (page 5 sur 5)

© Copyright 2016 Votre Nom, Le Nom De Votre Société - Tous Droits Réservés