J'ai toujours été moyen en Français, mais la philosophie me passionnait et j'avais spontanément étudié de nombreux philosophes.

 

Le prof de philosophie de terminale me rendit ma copie. La note était de 2 sur 20, sniff. Le plus amusant, fut qu'il me ridiculisa devant toute la classe pour avoir abordé un sujet "interdit". "La méditation, c'est pour des imbéciles de moines en inde ou au Tibet qui marche sur les braises!" dit mon prof.

 

Je découvrais la fermeture d'esprit, et la fermeture de cœur de notre société.

 

Cette passion pour la méditation s'était éteinte, et je n'avais jamais fait le pas. Mais là, en 2008, cette dépression, était comme un réveil en moi. Il fallait que je passe enfin à l'action.

 

Je m'y attelais, et très rapidement je me sentis bien, très bien. Je faisais une à deux séances de 20 minutes de méditation par jour. Je n'y arrivais pas à chaque fois. Mais je ressentais des vibrations et de nouvelles connexions dans mon cerveau. Et c'était du "déjà vu". J'avais retrouvé quelque chose qui me manquait depuis longtemps. Ma dépression partie en 2 semaines.

 

Je suis depuis un grand passionné de méditation, surtout d'avoir pu constater les effets immédiats et tous les effets qui suivirent au cours des années suivantes. Mais je ne vous en dirai pas plus ici. Je souhaite avancer dans le sujet qui nous tiens à cœur.

 

Vouloir perdre du poids peut être très frustrant, et je me souviens avoir eu des réactions négatives lorsque je voyais que la balance indiquait un gain de poids alors que mentalement je m'attendais à une perte de poids.

 

En 2009, j'ai eu une forte douleur sous le diaphragme du côté droit. Rien n’arrêtait la douleur et je finissais parfois par me rouler par terre. Je consultais un médecin pour faire des tests. Les ultra-sons montrèrent que j'avais des calculs dans la vésicule biliaire. Je suivais les conseils du médecin qui me disait de retirer la vésicule. Je lui avais demandz si c'était possible de retirer les calculs sans retirer la vésicule. Il me répondit que "de toute façon, les calculs reviendront" et qu'il valait mieux la retirer pour ne plus avoir de problème.

 

Durant cette visite médicale, je montais sur la balance (que je n'avais pas visité depuis plusieurs mois). Et là, le choc, mon poids était de 230 livres soit 105 kilos. Mentalement je me disais que c'était trop et qu'il fallait que je fasse quelque chose.

 

J’obtempérais et je suivis la procédure. Après l'opération, à la visite de suivit chez le chirurgien, celui-ci m'informa que "Vous êtes guéri".

 

Quelques semaines plus tard, je constatais que ma digestion ne fonctionnait plus du tout comme avant! Des ballonnements, des gaz, des bruits forts qui dérangeaient mes collègues de travail.

 

C'est là que j'ai décidé de prendre ma santé en main et je ne me suis pas du tout focalisé sur mon poids. Ma priorité fut de trouver une solution pour ma digestion.

Grâce à internet, j'ai fait diverses recherches. Ma mère aussi avait subi une ablation de la vésicule biliaire, et elle venait de décéder quelques années auparavant d'un cancer du côlon. Je me suis demandé s'il y avait une relation.

 

Une collègue de travail me donna une piste. Je commençais à m'intéresser à ce que je mangeais de plus près. Je mis le nez dans la nutrition dès 2009. J'en parlais à Sabine et elle fit des recherches de son côté. Sabine est très intuitive et connectée, elle est capable de trouver des solutions et j'avais grandement confiance en elle.

 

Ces problèmes de digestion m'inquiétaient vraiment, et je ne voyais pas de solution facile ni évidente. C'est à ce moment-là que je découvris les gens qui vivent de lumière. Au début je rejetais complètement l'idée. Si cela existait, alors on le saurait déjà, me disais-je.

 

Quelques semaines passèrent et cela me parlait un peu plus et je décidais d'en savoir plus. Je me mis à consommé tout ce que je pouvais trouver sur le sujet. La chance de parler couramment anglais m'ouvrit les portes sûr de nombreuses ressources, plus étoffées qu'en français uniquement.

 

Je commandais le livre de Jasmuheen et d'Henry Montfort. J'ai passé de nombreuses heures à comprendre et ensuite je me préparais à faire une première expérience de passage à la lumière.  Je commençais un jeune à l'eau, qui je l’espérais, allait se transformer en alimentation lumière. Je n'avais aucun objectif particulier, je me laissais guider par la vie pour écouter ce que je devais faire au jour le jour.

 

J’entrepris donc un jeûne pour la première fois de ma vie. Je me plongeais totalement dans cette expérience. Pendant ce temps, Sabine découvrit la nutrition de l'alimentation vivante. Elle étudia et elle se mit à faire ses premières recettes. Elle trouvait cela délicieux, et nos deux enfants également.

 

Ma première expérience dura 18 jours pendant lesquels je ne ressentais pas de faim. Un grand nettoyage se fit dans mon corps et j’enchaînais sur de la nourriture vivante.

 

Et là ma digestion était devenue bien meilleure. Je n'étais pas à 100% dans l'alimentation vivante et j'observais que quand je mangeais comme avant j'avais à nouveau des problèmes digestifs.

 

Une grande transformation s'en suivi, très rapidement, je retrouvais une digestion très agréable, et même plus agréable qu'avant. Je me sentais plein d'énergie et je n'avais plus besoin de boire du café ou toute autre boisson énergie.

 

J'avais quelques problèmes de mémoire et cette difficulté disparut tranquillement.

 

Cliquez ici pour lire la suite (page 4 sur 5)

© Copyright 2016 Votre Nom, Le Nom De Votre Société - Tous Droits Réservés